Joan on the Rocks

Confortablement installé à plat dos et les bras en croix, je regarde la cime des arbres et, au travers des feuilles, le ciel noirci par de lourds nuages d’orages. Je sais que je traverse le pire moment de ma course, physiquement parlant. Mais alors que mon corps est en surchauffe, je suis cool. Je sais que ça va passer. Tout passe. Toujours.

Lire l’Article →

Le jour d’après

Votre mission, si vous l’acceptez, est de ramper hors de votre campement, puis de marcher malgré vos courbatures de proportion biblique, en pleine nuit et sans vous prendre les pieds dans les câbles des tentes voisines, pour aller pisser. Vos intestins s’auto-nettoieront dans cinq minutes. Bonne chance, Jim.

Lire l’Article →