Le jour d’après

Après avoir douloureusement grimpé quelques sommets bien réels et m’être extirpé d’autant d’abysses imaginaires, l’arrivée est là, au détour d’un ultime virage. Je suis sur ce sentier depuis des dizaines d’heures, tout seul, puisant dans des réserves physiques et mentales jamais mises à contribution dans mon quotidien urbanisé. Avant la ligne, je cours. Après la ligne, je m’arrête. Et maintenant ?

[Mais où est la suite? Eh bien, les textes de mon blog, ainsi que plusieurs inédits, seront bientôt publiés par les Éditions de l’Homme dans un livre de 250 pages! Sortie prévue le 9 mars 2016.]

7 réponses à “Le jour d’après

  1. Incroyablement bien raconté! La plupart des récits passent plutôt vite sur cette partie des ultra , probablement avec l’espoir de ne pas décourager les néophytes, ou d’oublier rapidement?

    Merci Joan de partager, c’est vrai que « We’re not worthy » Tu es une machine!

  2. J’adore! Toujours un plaisir de te lire mon cher! Quand je serai grande, moi aussi je veux souffrir ainsi dans un ultra 😉 Et j’espère que tu y seras! Bonne continuité xx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s