Les pieds dans le plat

Et la question qui tue : « Que manges-tu à midi ? » J’espérais vraiment qu’on ne me le demande pas. Pour ne pas faire peur aux gens.

[Mais où est la suite? Eh bien, les textes de mon blog, ainsi que plusieurs inédits, seront bientôt publiés par les Éditions de l’Homme dans un livre de 250 pages! Sortie prévue le 9 mars 2016.]

17 réponses à “Les pieds dans le plat

  1. Hum…..
    Super article, cela donne des idées d’experimentation !
    Hâte d essayer tout ça. Perso, le plus dur ça va être le coté social…
    Mais bon, finalement on s en fou non ?
    Merci pour ta plume Joan. Toujours aussi savoureux. Je garde cet article pour remplacer un ou deux repas 😉

  2. Je suis un peu le meme principe, entrainement a jeun tous les matins (nage, velo et course) pendant au moins 1h, dejeuner en arrivant au travail vers 9h constitue de 4 cookies en general, des cereales des fois. Par contre le reste je suis un peu plus « classique », repas le midi, collation en apres midi (fruit, fruits secs, noix, barres de cereales…) puis repas en soiree. Les soirs ou je fait un second entrainement, il est pas rare que je mange pas du tout, dans tous les cas jamais avant ! Je ne m’entraine pas ou ne participe a rien de sportif moins de 3h apres avoir mange quelque chose. Et encore, si ca m’arrive je suis en general pas au meilleur de ma forme.
    Je pense que je pourrais assez facilement couper dans les grignottage/collation mais bon, faut bien garder quelques petits plaisirs 🙂

  3. Tu ne déjeunes donc qu’avec du kéfir et tu prends un repas complet au souper si j’ai bien compris?

    • Exactement. Mais ce n’est pas un objectif ni une règle arbitraire ni une contrainte que je m’impose, c’est juste une conséquence de l’évolution de mon appétit, probablement causée par mon entraînement. Et si j’ai faim, je mange. Et comme le poids reste constant, que je ne me blesse pas, que je ne tombe pas malade et que les performances sont toujours au rendez-vous, c’est que ça doit être sain.

  4. Yeah! Highfive virtuel de kefir lover!! J’en bois quotidiennement, parfois fait maison, parfois commercial selon ma motivation et je tombe rarement malade.
    Encore une fois merci pour cet article très intéressant!

  5. Encore une belle surprise en lisant tes propos. De quoi encore une fois engendrer des réactions en tout genre.

  6. C’est étonnant, il n’y a encore personne qui est venu te dire de faire attention aux carences, et que tu coures à la mort, blablabla 🙂

    Je retiens que ce qui guide ta façon de faire c’est une parfaite écoute de ton corps. Donc une parfaite connaissance de ton corps et une grande confiance en lui. Primordial.

    Bon évidemment ça demande à être capable de faire la part des choses entre les messages ancrés dans le cerveau par le marketing, la pub, les nutriotionnistes à la solde du business du sport, les croyances, la peur et les vrais messages de la chimie corporelle.

    Pour ma part, je pense que notre corps est fait pour donner son maximum de potentiel avec peu.

    Toutes les maladies dont nous sommes victimes dans les pays industrialisés sont liées à la mauvaise alimentation fabriquée par l’industrie agro-alimentaire, à des intestins en très mauvaise santé – les intestins c’est la digestion et donc la production de nourriture pour les cellules, et le kefir est une très bonne solution pour les guérir – et l’abondance.

    Nous mangeons trop, trop souvent, et de la mauvaise qualité.

  7. C’est étonnant à combien le corps peu faire avec si peu. Connaissances ou pas, la clé chez des athlètes de hauts niveau est de bien se connaitre et écouter les signaux que son corps nous envois. Tu l’as bien dit: « je ne me prive d’aucun aliment spécifique, je tente de maintenir tant la qualité que la variété et de préparer moi-même ce que je mange. » Mangez 1 ou 2 repas par jours oui ca peu sembler peu, mais si la variété et surtout la qualité des aliments sont aux rendez-vous, le corps obtiendra tout se qui à besoin. Par contre, il y a différentes approches à se type d’alimentation pour qu’elle fonctionne. En partie, une EXCELLENTE microbiote (flore intestinal) est primordial pour n’importe qu’elle athlète d’endurance de haut niveau. De notre organisme, la flore intestinal est le premier élément à travailler pour être en mesure de bien assimiler tout se qu’on mange. Ensuite, il y a un ensemble d’organismes qui sont tous reliés, qui faut travailler pour avoir encore de meilleures résultats (en entrainements et en courses). C’est fascinant! En plus, chez les athlètes, le corps réponds très vite et efficacement.

    Merci d’avoir parlé de se sujet qui est encore tabou (ultra = mangez beaucoup!). Bonne chance pour ta course à Bromont! Amuse-toi!

  8. Vraiment intéressant et ce que j’en comprends, c’est d’écouter notre corps. Si nous avons faim, mangeons et sinon , bien attendons les signes.

    Je crois que l’on aurait tous avantage à découvrir ce que notre corps a réellement besoin, mais qu’il faut le découvrir par notre expérience personnelle, en faisant des essais. Nous sommes probablement tous différent!?
    En tout les cas , c’est une bonne que de prendre les idées préconçues et les opposés à la réalité et ainsi pouvoir les valider ou les infirmer. Ça pousse à la réflexion et chacun peut ensuite trouver ce qui fonctionne pour lui.

    Encore un super billet!

    Bravo!

  9. Je suis la première à courir à jeun et je n’ai jamais compris pourquoi le quantitatif et le commercial avaient pris le pas sur les stands de ravito, ni comment l’on pouvait courir le ventre aussi plein (sachant qu’une grosse proportion des abandons est liée aux troubles gastriques et/ou intestinaux).
    Il paraît que le sport permet d’activer les mécanismes conduisant à la satiété. En effet, on peut le constater avec la pratique. 🙂

  10. Pingback: Numérologie | Joan Roch / Coureur·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s