Beastie Runs

[This text is available in English, translation courtesy of ACCEO Solutions]

En janvier 2013, j’ai entamé un projet vidéo pour lequel je me suis mis à filmer, avec une GoPro, mes courses quotidiennes entre la maison et le travail. Sans surprise, la météo montréalaise a fourni le reste : neige, orages, froids polaires, canicules, soleil, verglas. Un temps typique pour le Québec, un entraînement (parfois) bestial pour le (bête) coureur que je suis.

Et maintenant, 12 mois plus tard, 5 300 km plus loin et 430 courses plus fort, je vous invite à me suivre au travers de conditions climatiques extrêmes, bien à l’abri devant votre écran.

Beastie Runs – 3 min 22 s – http://vimeo.com/j0anr0ch/beastie-runs

 

63 réponses à “Beastie Runs

  1. Good job ton clip Joan! Sortir la caméra lorsque le temps est lourd ou que le temps presse, c’est honorable…et je ne parle pas de courir tous les matins/soirs vers le boulot! Bravo!

    • Merci ! Et courir avec un trépied en bandoulière, ce n’était pas super pratique non plus… Heureusement, il n’était pas nécessaire de filmer tous les jours pour obtenir le matériel nécessaire au montage.

    • Merci. Je me suis bien amusé (et parfois un peu souffert) en la réalisant. Content de voir qu’elle est bien reçue.

  2. Je te vois parfois sur le pont…moi en voiture par contre. Géniale la vidéo on voit le reste du parcours et les conditions! Chapeau!

  3. Félicitations! Je suis tombé sur ce blogue via un article paru dans Canadian Running. Question logistique, comment t’arranges-tu? Il faut des vêtements et souliers de travail, que tu ne sembles pas transporter dans ta vidéo, et une douche. Pour le retour, est-ce que tu remets tes vêtements et souliers humides/trempés du matin? J’habite à environ 6,5km de mon travail, et songes depuis longtemps à faire le faire à la course – de temps en temps pour commencer – mais me butes à ces questions logistiques. Merci.

    • J’ai expérimenté plusieurs techniques et affiné ma routine au fil des mois.

      Le sac à dos devient en effet fatiguant. Alors je préfère maintenant faire un aller-retour en voiture, le soir, une fois par semaine pour déposer des vêtements propres et récupérer les affaires sales de la semaine précédente. Comme ça, le reste de la semaine, je peux faire mes trajets sans rien transporter.

      Pour le retour, je n’ai pas vraiment le choix de remettre les vêtements parfois sales du matin. Mais nous nous sommes équipés d’un grand ventilateur dans notre vestiaire et cela permet de sécher les vêtements pour le retour. Ils ne sont pas plus propres, mais c’est toujours ça de pris.

      Si tu ne fais pas les allers-retours quotidiennement, tu devrais transporter des vêtements supplémentaires en prévision des jours où tu iras en courant. Et tu rapportes les vêtements sales le lendemain.

      Dans tous les cas, l’expérimentation est essentielle et la formule parfaite pour toi pourrait prendre des semaines avant d’être bien établie. Mais ça en vaut la peine !

      Bonnes courses et merci pour les encouragements.

  4. Je viens tout juste de vous découvrir grâce à un post des Courses Gourmandes sur Facebook. Vous écrivez aussi bien que vous êtes inspirants!! Je vais me régaler en lecture! Bravo!

    • Merci ! La clé, c’est d’intégrer la course à son quotidien pour que ça devienne un automatisme et non plus une décision.

      Et, de toute façon, même quand les conditions s’annoncent pénibles ou que je suis fatigué, une fois la course finie, je n’ai jamais regretté d’avoir mis le pied dehors. Pas une fois.

  5. Superbe la vidéo. Depuis la présentation de Courir en hiver, tu m’as convaincu et j’ai couru tout l’hiver même à -29 ressentie. Tu es très inspirants. Merci.

  6. Hey Joan, ma fille de 16 ans vient de m’informer que le site de Vlog a repris ton video. Tu es la star du moment, keep running!

    • Oui, j’ai vu ça ! Elle a aussi été diffusée en partie à Salut Bonjour ce matin. Et elle devrait passer à l’émission Vlog d’ici quelques semaines. J’en suis ravi, évidemment.

    • Yup, that’s exactly the distance I run twice a day (when I don’t make detours to add some vertical). It was a bit hard in the beginning, but the body adapts surprisingly well. Running 120km a week is now routine. I wouldn’t have believed it myself a few years ago.

      I am glad you like the video. Thanks for your support!

  7. Bravo pour le très bon vidéo. Je le fais moi-même, du moins le retour du travail, en été par le pont Jacques-Cartier – que je reconnais dans le vidéo, mais en hiver quand il est fermé aux piétons, tu passes par où?

    • Merci pour le commentaire positif, ça fait plaisir à lire.

      En hiver, quand la piste est fermée, je prenais auparavant le métro de Longueuil jusqu’à Jean-Drapeau. Mais payer une passe régionale pour une seule station, c’est décourageant. Cet hiver, j’ai donc suivi les pas de quelques autres irréductibles et je me suis glissé entre le portail et le muret en béton pour emprunter malgré tout la piste. Chut !

    • Je me demandais comment te faisais en hiver, car moi aussi je dois traverser le fleuve pour aller au travail (mais en sens inverse). En été je passe par l’estacade du pont Champlain. Je ne savais pas que c’était possible de prendre le pont Jacques-Cartier malgré la fermeture officielle. (Moi en hiver je cours jusqu’à Berri-UQAM puis je prend le métro. Mais je ne cours que le matin et pas tous les jours.) Il paraît que tu passes par le parc Jean-Drapeau. La piste cyclable du pont de la Concorde n’est pas déneigée en hiver — c’est possible d’y courir quand même?
      Merci pour le vidéo, je l’ai visionné plusieurs fois!

    • Bonne nouvelle : la piste du pont de la Concorde est entretenue cette année !

      Pour le vidéo : de rien, et en cas de baisse de motivation, je pense que c’est un bon antidote. Quant aux nombres de visionnements, mes enfants sont sûrement encore en tête 🙂

  8. J’ai mis un lien vers ta vidéo direct (sur Vimeo) sur un forum que je fréquente. RunningAhead.com. Souhaiterais-tu que j’y ajoute le lien vers ton blogue?

    • Tout d’abord, merci pour le partage. Si tu penses que mon blog peut intéresser les participants de ce forum, oui, ce serait effectivement apprécié. Si c’est bien le cas, merci d’avance!

    • C’est un forum en anglais, fréquenté majoritairement par des Américains. Il y a aussi des Canadiens anglais, et des Québécois, mais le tout se passe en anglais. Je ne sais donc pas si c’est opportun.

    • Bon, j’ai finalement décidé de mettre le lien vers ton blogue, en spécifiant qu’il était en français, mais que tu comprenais fort probablement l’anglais (étant donné que la description sur vimeo est en anglais). Ne t’attend pas à un raz-de-marée par contre 🙂

    • Merci ! Et en effet pour l’anglais, je peux faire face. Et je ne serai pas déçu par les statistiques grâce à ton avertissement 😉

  9. Bonjour, je trouve que tu as fait un super boulot avec cette vidéo, et la musique est clairement sympa.
    Je suis épatée quand tu cours dans la neige, tes chaussures tiennent le coup ?

    • Merci. Je suis content que le choix musical te plaise. Disons que ça change un peu du choix musical habituel pour les vidéos de course à pied qui abusent un peu des ralentis.

      Courir dans la neige ne pose pas de problème particulier. Enfin, ça dépend de la température ! L’idéal, c’est quand il fait bien froid (-10°C) car la neige est alors dure et compacte et elle ne mouille pas les pieds. Quand on approche du point de congélation, elle devient collante et on se retrouve facilement avec les pieds trempés, ce qui est le pire.

      Les chaussures survivent sans problème à la neige. Leur ennemie, c’est la glace ou le verglas en surface, car les arêtes coupantes vont exploser le tissu sur les côtés en quelques séances seulement. Et ça fait mal !

  10. Pingback: Certainement l’hiver le plus froid pour courir | Training for Boston's Blog·

  11. Le running quotidien + Montreal et sa météo + les Beastie Boys avec un montage video reprenant le rythme du clip initial “Sabotage” = un travail exceptionnel!! Bravo pour l’investissement et de donner autant envie. Je découvre ce blog, je sens que je vais le suivre avidement.

    • C’est mon hommage à ce clip d’anthologie. Si en plus, ça te motive à courir, ben, lâche mon blog et vas-y. Mais reviens lire les textes après la course 🙂 Tu m’en donneras des nouvelles !

  12. Bravo ! Ça y est ; mon conjoint et moi commençons à travailler notre horaire pour courir vers (et de retour) du boulot sauf que pour ma part, le trajet est encore trop long (18km donc 36). Pas grave ! J’ai trouvé un “spot” de stationnement à 10km, sans compter que bientôt je pourrai faire un des deux trajets à vélo… Mais pas de douche à la job donc méthode “lavabo” !
    Merci pour le vidéo !

    • Alors ? Comment ça se passe ? Pas trop de complications ? Surtout, il faut persévérer pour régler les soucis de logistique. La course, c’est la partie facile.

  13. Pingback: La fois où… | Joan Roch / Coureur·

  14. Pingback: Sélection d’articles de Mars 2014 | Face au vent·

  15. Merci ! C’est vrai “maudite logistique” … Mais aussi maudit chemin de campagne sans “accotements” que je n’avais pas réalisé parce qu’habituellement je suis en voiture ! Pas grave, ça dégèle et il y aura plus d’espace 🙂

  16. Très intéressant comme vidéo et très inspirant ! Autant de km wow! De mon côté, je débute la course depuis 3 semaines seulement et pour le moment j’aime bien ça. 1er objectif mon 1er 10 km à la fin du printemps.

  17. Salut Joan. J’ai bien aimé :). J’ai tenté moi aussi de courir au boulot pendant un hiver et laisse-moi te dire, c’est de la job! @_@ Malheureusement je devais porter un backpack plein de rechange aller/retour chaque fois. Pas facile et pas trop plaisant mais, c’était un bon challenge.
    J’ai cru reconnaitre que tu portais des souliers Merrell et New Balance? Tu peux élaboré sur ton choix de souliers de course, déjà et maintenant?
    Bonne course,
    Rich

    • C’est exactement la question que je me posait. Les souliers en hiver ?
      Préférence, commentaire ?

      PS: Mon premier commentaire, alors bravo pour le blog. J’adore te lire.

  18. Pingback: Toujours prêt à courir… 160 km ? | Joan Roch / Coureur·

  19. Pingback: Portrait | Joan | Ciele·

  20. Pingback: L'anticipation « Trail running Harricana.info Trail running Harricana.info·

  21. Pingback: La Fois oui | Joan Roch | Ciele·

  22. Pingback: Les pieds dans le plat | Joan Roch / Coureur·

  23. Pingback: Numérologie | Joan Roch / Coureur·

  24. Pingback: Ultra 2014 | Joan Roch / Coureur·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s